Catégories

Ce que pensent les professionnels de la santé...

professionnels-de-la sante-soutenir-la-cigarette-electronique

 

La cigarette électronique est souvent assujettie à des avis divergents.Une catégorie de personnes pense immédiatement à une innovation technologique comme le Smartphone.

Une chose est sûre, le succès de  la cigarette est incontestablement mondial.Néanmoins d’un endroit dans le monde à un autre, la cigarette électronique est abordée de manière différente.La cigarette électronique crée une polémique très mouvementée entre les  autorités politiques et sanitaires à propos de la commercialisation et la législation de ce produit.

 Aujourd’hui, on peut dire que le match entre les défenseurs de la cigarette électronique et les anti-cigarettes électroniques est à égalité.

Actuellement, personne ne peut se prononcer sur l’avenir à long terme de la e-cigarette. Tout le monde en parle (télévision, réseaux sociaux, journaux).Cependant, il semblerait que les défenseurs de la e-clope commencent à prendre une longueur d’avance.En effet, d’après les dernières informations  les professionnels de la santé se seraient ligués afin de protéger l’avenir de la cigarette électronique.

Une mobilisation autour de la cigarette électronique s’est développée.  Cette mobilisation est constituée de grands professionnels de la santé tels que  des pneumologues ou des cardiologues.D’après ce groupe  d’experts de la santé, la cigarette électronique pourrait lutter contre les méfaits du tabac.

Un appel en faveur de la cigarette électronique a été lancé dans le quotidien « Le Parisien » dont voici un petit passage : « En tant que médecins et professionnels de santé nous voyons quotidiennement des patients gravement victimes de leur tabagisme, dont beaucoup mourront ou seront invalides malgré nos soins. Il s’agit du problème de santé publique le plus grave dans le monde. Nous voyons par ailleurs se développer l’usage de la cigarette électronique qui aide manifestement de nombreux fumeurs à tourner la page du tabac. Mais des idées fausses se font jour qui en limitent la diffusion, alors que son potentiel en terme de santé publique est réel ».

 

Philippe Presles, médecin tabacologue a déclaré récemment :

« Beaucoup de fumeurs ont envie d’essayer l’e-cigarette. Mais ils sont freinés par les doutes qui circulent. En tant que médecins, on veut leur dire : allez-y, il n’y a pas de danger.

Ayant été confrontés plus d’une fois à la mort d’un patient en cause « le tabac », les médecins sont persuadés que le risque de la cigarette électronique est tout à fait minime ou même inexistant comparé à la cigarette classique. Cela pourrait même être une aubaine incroyable pour lutter contre le tabagisme.

 

La cigarette électronique ne contient ni CO, ni goudrons, ni particules fines solides d’après les professionnels de la santé.

La cigarette électronique est toute récente.

On peut dire que cet article est un appel pour les autres professionnels de la santé qui souhaitaient avoir plus de précisions sur ce nouveau produit présent sur le marché et qui fait partie intégrante de la santé publique pour combattre le tabagisme.

On peut être aujourd’hui certains que ces autres professionnels devraient rejoindre le mouvement après avoir lu cet article et obtenu toutes les informations dont ils avaient besoin.

 

D’après le  Dr Philippe Presles tabacologue: 1 consommateur sur 3 arrête radicalement de fumer grâce à la cigarette électronique. Le deuxieme tiers a recours aux patchs pour lutter contre le tabac. Enfin le dernier tiers n’arrive pas à abandonner le tabac.

Le Dr Preslel déclare après le dernier constat : « Mais c’est la première fois que je peux aider des patients à arrêter en leur laissant la notion de plaisir ».

 Le magasine « 60 Millions de consommateurs »  a décrié la cigarette électronique en déclarant que certains de ses composants pourraient être cancérogènes et que  son étiquetage comprendrait certaines erreurs.

Face à ces accusation le Dr Philippe Presles a rétorqué : « c’est que dans l’échelle des risques, la cigarette électronique est moins dangereuse que le tabac, l’alcool, les produits gras, les aliments sucrés. » « Un fumeur sur deux meurt des causes du tabac ».

 Le Dr Philippe Presles a consacré un ouvrage sorti récemment intitulé : « La Cigarette électronique : Enfin la méthode pour arrêter de fumer facilement ».

On peut affirmer aujourd’hui que la cigarette électronique est aujourd’hui le meilleur moyen pour lutter contre le tabac.

« Beaucoup de mes patients ont énormément de mal à arrêter le tabac» « Ces gens-là ont un cancer et pour eux il est déjà trop tard. Je veux conseiller aux autres de s’éloigner du cancer en utilisant la cigarette électronique comme moyen de sevrage»  nous a déclaré le Dr Pegliasco, médecin cancérologue à l’Hôpital européen de Marseille.

Cependant, nous ne trouvons pas le nom du  Dr Bertrand Dautzenberg  dans la liste du collectif des professionnels de la santé défendant la cigarette électronique.

 

En effet, le Dr Bertrand Dautzenberg nous a expliqué : « pour les fumeurs, la réduction des risques est considérable… Les composés potentiellement cancérigènes existent mais à une dose infinitésimale, pas plus que dans une tasse de café. L’e-cigarette ne sera jamais un produit totalement sain car il y a des produits irritants».

 Alors comment va se finir le feuilleton de la cigarette électronique. Avec le soutien d’une grande partie des professionnels de la santé, on peut prédire une fin heureuse.